B O O K S H E L F    E C R A N + N O I R     F I C T I O N    T R A C K S    S T Y L E    F U N + F A C T S    I C O N    M I S C             

051214

CYNTHIA PLASTER CASTER

D'une certaine manière, les groupies ont toujours possédé un art, celui de la bite. Il était donc tout naturel qu'une d'entre elles finisse par rendre hommage au concept. Cynthia Plaster Caster n'était pourtant prédestinée à rendre compte d'un tel choix artistique. Enfant timide, la petite Cynthia cherche par tous les moyens de se rapprocher du sexe opposé. Les années 60, l'amour libre et le rock ont pourtant fini par répondre à ses questions existentielles. C'est ainsi que la môme Caster se lance dans l'arène, après que l'un de ses... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 05:47 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]

041214

NICOLE PANTER ET LORNA DOOM : THE GERMS ERA

Imagine the exhilaration of knowing that you are part of something that is completely and utterly new and different. Imagine that all your life you have felt cut off from the rest of humanity at the most elementary level —you do not communicate well with others. Imagine feeling so lonely and twisted that at times you have really, really tried to kill yourself , even though you were just a kid. Imagine that the people that were supposed to love you, your family, have continually and deliberately brutalized and betrayed you in ways... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 09:44 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
031214

TANAKA KINUYO ET TAZUKO SAKANE

Tanaka Kinuyo est la première actrice japonaise à atteindre le statut si envié de star. Alors que les années 30 marquent l’apogée du cinéma nippon avec une production supérieure à celle d’Hollywood, Tanaka Kinuyo a su se faire une place de choix dans une industrie principalement masculine. Jusque dans les années 50, la jeune femme enchaine les rôles, et ne tarde pas à atteindre une renommée internationale, grâce à ses participations dans les films de Mizoguchi Kenji. Pourtant, Tanaka Kinuyo n’est pas connue que pour être l’égérie... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 04:18 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
271114

THE FEMININE COMPLEX

The Feminine Complex est un groupe dans la pure tradition 60s à la destinée éclair. Originaire de Nashville, dans l'état du Tennessee, les gazelles se sont lancées dans la musique alors qu'elles n'étaient encore qu'au lycée. Malheureusement, elles ne sortent qu'un seul et unique album, Livin' Love, en 1969. La raison du split? La rentrée des classes, la même année. Comme quoi, les carrières, parfois, ça tient vraiment à rien. L'album à écouter ici en intégralité, parce que ce serait con de passer à côté :  
Posté par rockchix à 09:36 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
261114

ANN PETRY

Pour Ann Lane Petry, New York n’a jamais été synonyme de gloire ou de célébrité. Ainsi, lorsqu’elle décide de s’y installer en 1938, il s’agit avant tout de rejoindre son mari, et d’y poursuivre ses ambitions littéraires. Dire qu’elle ne souhaitait pas fuir les attentes de sa famille serait mentir, mais Ann voulait avant tout écrire. Entourée de ses sœurs, elle mène avec sa famille vie simple dans une petite ville du Connecticut. Son père est pharmacien et sa mère possède un petit magasin où elle exerce les professions de pédicure... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 10:47 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
251114

HEART - CRAZY ON YOU (LIVE 1977)

It was darn nigh impossible for women in rock in the '70s. There wasn't a mold if you were a woman and you were in the entertainment in the '70s. You were probably a disco diva or a folk singer, or simply ornamental. Radio would play only one woman per hour.Ann Wilson
Posté par rockchix à 04:35 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]

251114

DOROTHEA TANNING

Women artists. There is no such thing or person. It's just as much a contradiction in terms as 'man artist' or elephant artist'. You may be a woman and you may be an artist; but the one is a given and the other is you. Il est difficile d’aborder la carrière de Max Ernst sans s’arrêter sur celle de Dorothea Tanning. Peintre et muse, elle forma avec le maître du genre « le couple le plus extraordinaire du surréalisme » pendant près de trente-quatre ans. Alors qu’Ernst se rend dans son studio New York sur... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 03:08 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
241114

EXENE CERVENKA

Well, if you go outside with hair like this and this lipstick on; if you were wearing a polyester pantsuit you would cause a disruption in this town. That’s what people don’t realize about Los Angeles. People in New York and London, like the people who reviewed our record in London, say, “What to they have to be desperate about?” [Referring to X’s “We’re desperate]…Every time I leave the house everyone makes fun of me, gives me a hard time – people on the bus, all these kids going to school, all these people in Beverly Hills. And they... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 04:20 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
231114

MAYA DEREN

She was the transcendent centerpiece of every red-hot Village party in the late 1940s and early 1950s, a wild-tousled, peasant-bloused 1960s flower child before her time, a Botticelli babe in high bloom with Modigliani almond eyes and matching elongated lips, shaking her booty to Haitian voodoo drums. Pre-Beat generation, nobody in New York was more mesmerizing than Maya Deren, the mother of American underground cinema, the filmmaker and star of Meshes in the Afternoon, At Land, Ritual in Transfigured Time, and other silent-cinema... [Lire la suite]
Posté par rockchix à 09:11 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]